Flash d'information

PARUTION Hommes & Plantes N° 101

Couverture du magazine CCVS n° 101 Hommes et PlantesVoilà un numéro de début d’été tel qu’on les aime : une jolie balade en Creuse, à la découverte d’une collection atypique d’aubépines qui frappe l’imaginaire collectif et nous fait promener dans le monde entier ; une immersion dans l’univers si particulier de la plus grande fleur du monde, la rafflesia, et son sauvetage en cours entre les jardins botaniques de Brest et de Bogor ; une déambulation paisible dans le parc cimetière de Nantes sous des arbres des plus remarquables et aimés ; un passage dans un domaine malouin riche en histoire ; sans oublier un crochet par l’Équateur et Hawaï pour nous intéresser à quelques géraniums très menacés

Mais aussi le délice de retrouver l’écriture de Pierre Lieutaghi, « où la science le dispute à la puissance de l’évocation », un véritable  enchantement que l’on ne peut oublier. Sa sensibilité de « chamaniste » nous entraîne vers des sentes de découvertes olfactives et visuelles dont on ne se lasse pas un instant.
Qu’il est bon de rencontrer de telles belles personnes qui, avec une magie jamais égalée, font découvrir, aimer et respecter ces chères plantes-compagnes qui nous nourrissent et nous soignent.

Secteur économique d’avenir, le tourisme est un enjeu vital pour la France qui concourt actuellement à l’organisation de l’exposition universelle de 2025.
Pour le succès de notre candidature, les atouts naturels de nos régions, la variété de leurs paysages, l’art de vivre et la fameuse « french touch » vont compter pour beaucoup. Selon les dernières enquêtes, le tourisme culturel ne serait qu’à 10 % de ses potentialités dans notre beau pays. Il nous reste donc une grande marge d’initiatives à prendre et de projets à développer pour des actions-territoires visant à la valorisation du patrimoine végétal existant ou créé de toutes pièces, comme c’est le cas pour les cerisiers japonais de Haute-Savoie.

Gageons que bien d’autres collections labellisées par le CCVS (Conservatoire des Collections nationales Végétales Spécialisées), ainsi que les parcs et les jardins qui les accueillent, permettront également de promouvoir de nouveaux circuits innovants dédiés au tourisme patrimonial lié aux plantes.

Françoise Lenoble Prédine
Présidente du CCVS

Voir  le Sommaire détaillé du N° 101 d’Hommes et Plantes

LES 25 ANS DU CCVS LE 7 NOVEMBRE 2015

Triste, très triste époque que celle que nous traversons !
Cela ne peut que nous inciter à faire connaître les valeurs du CCVS : aimer les plantes, la nature, la générosité et la solidarité
C’est l’espoir que nous portons en souvenir de ce si beau jour d’automne à Segrez pour fêter le 25ème anniversaire du CCVS. Nous étions nombreux, très nombreux.
Rien n’a manqué, ni la présence chaleureuse des participants, ni la richesse des rencontres, ni le cadre exceptionnel avec un automne somptueux, ni le soleil, ni l’inscription de résolutions et de rêves grâce à l’arbre à palabres, sans parler des sacs à dos pleins d’énergies des uns et des autres.

(Photographies fournies par Bernard Capelle, Agnès Cazaux, Hedwige Roux et la Pépinière des Laurains - merci à tous !)

Discours de la Présidente, Françoise Lenoble-Prédine à télécharger
Discours du Vice-Président, Franklin Picard à télécharger
Interview de Françoise Lenoble-Prédine et de Franklin Picard, sur le site de Hortus Focus

C’était la rencontre d’une « jolie tribu de cinglés de la plante et de la botanique » en citant les propos des uns et des autres. En reprenant quelques expressions de l’arbre à palabres où chacun a déposé « son petit mot » :

- nous avons réuni « les 3 V de la Victoire : Vision, Valeur, Volonté »
- nous avons constaté une « Collection des Cinglés Végétalement Sereins » ou dit autrement « une Concentration de Collectionneurs Vraiment Sérieux »;
- nous avons souligné « l’importance du vert comme espoir pour partager le monde du vivant »,
- nous avons attrapé « une grave maladie sans intention d’en guérir, celle de l’amour des plantes »,
- nous souhaitons une « longue fructification pour le CCVS ainsi que de longs échanges végétaux et intellectuels »,
- nous apportons « toute notre affection pour cet indispensable outil de préservation de nos racines… »

« Il était une fois une formidable aventure ! celle du CCVS, qu’elle dure encore et encore ! » : C’est le souhait de tous. Les discours de la présidente Françoise Lenoble-Prédine et du vice-président expriment cette continuité.

La reconnaissance d'intérêt général

Les adhésions annuelles au CCVS restent tout à fait indispensables au bon fonctionnement de notre association, mais pour nous soutenir, vous pouvez compléter votre adhésion par un don, déductible de vos impôts. 

En effet, durant l'été 2012, le CCVS a reçu la reconnaissance d'intérêt général, ce qui signifie que nous pouvons désormais recevoir des dons particuliers, du mécénat d'entreprise et délivrer des reçus, ouvrant droit à réduction d'impôt, à hauteur de :

  • 66% du montant du don, avec une réduction maximale de 20% du revenu imposable, pour les dons versés en 2014 par un particulier,
  • 60% du montant du don, dans la limite de 5 pour mille du chiffre d'affaires annuel hors taxe pour les dons versés par une entreprise en 2014.

Vous trouverez toutes les informations à jour sur le site internet du Service Public français pour les particuliers, et sur ce lien pour les entreprises.

N'hésitez pas à nous contacter au bureau du CCVS, le mardi ou le mercredi, pour en savoir davantage.
Nous vous remercions de votre soutien.

 

 

CCVS - Hommes & Plantes, c/o Interscène - 46 rue Baunier - 75014 Paris - France

Téléphone : +33 (01) 45 41 94 17

  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.      www.ccvs-france.org

Permanence assurée le mardi et le mercredi, de 10h à 17h